Interview d'Aurélie EFE

...

Interview d'Aurélie EFE

 Depuis 1 mois maintenant le Bureau de l'UNAF vosges s'est renforcé.
Nous vous invitons à découvrir chaque semaine l'un de nos membres cooptés lors de la dernière réunion.
Cette semaine nous vous invitons à faire connaissance avec Aurélie EFE,
Arbitre fédéral Féminin et nouveau membre de notre bureau.


 

 

Bonjour , Alors pour les arbitres Vosgiens qui ne t’auraient pas encore croisés en réunion ou sur les terrains pourrais-tu nous parler un peu de toi et te présenter ?


A.E : Je m'appelle Aurélie EFE, j'ai 29 ans et je suis fonctionnaire de Police.Je viens de déménager sur Epinal, je vais continuer à arbitrer dans la ligue de LORRAINE dorénavant.


Parles nous un peu de ton parcours dans l'arbitrage. Te souviens tu de ton 1ier match en tant qu'officiel et peux-tu nous décrire les souvenirs qu'il t'en reste?


A.E : Je suis arbitre de Football depuis 10 ans. Avant d'être arbitre je jouais au football dans un club féminin. Un jour, j'ai décidé d'arrêter de jouer au football mais je voulais continuer de rester sur les terrains les week end.

Ayant un frère arbitre, j'ai trouvé que c'était le bon compromis pour moi. J'ai alors passé l'examen avec des garçons et j'ai fini major de ma promotion.

J'ai commencé mon 1 er match dans la catégorie U13 préexcellence entre le club de Villeneuve les Avignon et Tarascon. J'ai eu la chance d'avoir un accompagnateur avec moi, Cyril dit Cissou qui était à l'époque arbitre en catégorie Ligue 1 dans ma ligue.

Il m'a dit de ne pas arrêter l'arbitrage car pour lui j'avais les capacités d'être un très bon arbitre. Je me souviendrai toujours de ce match.

J'étais hyper contente et tout c'était bien passé, j'avais mis mon 1er carton jaune.

Tous les weeks end j'avais donc un match à arbitrer et j'avais hâte de voir ma désignation et de me préparer mentalement pour le match qui allait arriver.

J'ai pris l'habitude d'être sur les terrains tous les week end en tant qu'arbitre et plus joueuses.


Quelles sont tes motivations pour arbitrer tous les week end ?


A.E : Je suis contente d'aller diriger des rencontres chaque fin de semaine et de rencontrer divers équipes et personnes. On rencontre énormément de personnes, c'est humainement très enrichissant.


image

Comment te prépares tu pour tes matchs ?


A.E : D'un point de vue sportif, je m'entraîne sur le plan athlétique toute la semaine. D'un point de vue logistique, lorsque j'ai mes désignations, j'organise mes déplacements et mon hébergement surtout lorsque j'arbitre loin pour les matchs de D1 féminine.


D'après toi, que demande t on à un arbitre aujourd'hui et quel est la clé de la réussite dans l'arbitrage? Quel conseils pourrais tu donner à un jeune qui hésite aujourd'hui à se lancer dans l'arbitrage ?


A.E : Aujourd'hui on demande à un arbitre d'avoir beaucoup de sérieux et de la personnalité. La clé de la réussite pour arbitrer sont d'après moi, la motivation et le plaisir. Il vaut mieux rester chez soit et faire autre chose si le plaisir n'y est pas. L'arbitrage est une bonne école de la vie qui permet à tout un chacun de découvrir ses qualités et de les développer.

Pour un jeune qui débute, je dirai que tenter l'expérience en vaut la peine. Il verrait une autre face du sport et une autre approche de la victoire et de la défaite.


Quel est ton meilleur souvenir dans l'arbitrage ?


A.E : Mon meilleur souvenir dans l'arbitrage c'est ma sortie internationale à Bruxelles la saison dernière. J'ai vécu une superbe expérience. Je suis restée une semaine avec des arbitres féminines de différents pays et avec qui j'ai pu échanger. Il y avait une très bonne ambiance entre nous, c'était unique.


image(1)

As-tu une référence ou une idole dans l'arbitrage?


A.E : Pour ce qui est de ma référence au niveau arbitrage, mon idole est Monsieur COLINA. Il avait beaucoup de prestance et une forte personnalité marquant les esprits.


Eprouves tu des difficultés à concilier ta vie familiale professionnel et d'arbitre ?


A.E : Pour ce qui est de la conciliation entre vie privée, vie professionnelle et arbitrage, j'ai la chance d'avoir un travail qui me permet de me libérer assez facilement et surtout, d'avoir un mari qui est sportif et qui m'encourage dans l'arbitrage. 


Depuis combien de temps es tu membre de l'UNAF. Qu'est ce que notre association t'apporte ??


A.E : Je suis adhérente à l'unaf depuis mes débuts dans l'arbitrage. Soit 10 ans déjà. Je suis membre du bureau unaf depuis 8 ans ( dans le sud). L'unaf est une famille de l'arbitrage pour moi. Outre sa nécessité en cas de problème ( d'agression ou autre), l'unaf permet à tous les arbitres de se retrouver et partager des moments de convivialité à l'occasion de soirées à thèmes, de matchs ou d'activités communes. Ces moments sont nécessaires pour échanger, discuter avec des personnes que nous n'avons pas forcément l'occasion de rencontrer au cours de la saison.


photo

Tu as demandé cette saison pour entrer au bureau de l'UNAF VOSGES. Les membres du bureau viennent de te coopter et tu es donc membre à présent de notre bureau. Que compte tu apporter au adhérents et quelles sont tes motivations ?


A.E : Depuis cette saison, je fais partie de l'unaf Vosges. J'aimerais augmenter de nombre d'adhérents et les retrouver au cours d'une de nos organisation pour les connaître et leur donner le goût à la famille des arbitres. J'aimerais aussi que ma présence dans le bureau de l'UNAF VOSGES donne l'envie à plus de fille de se lancer dans l'arbitrage et qu'elles puissent se sentir représentées.

J'aime 0

 

Rejoindre l'UNAF Vosges

Le bureau de l'UNAF Vosges est constitué de 14 membres qui se réunissent 1 fois par mois mais restent en contact permanent.

Si vous souhaitez vous investir bénévolement auprès de l'UNAF Vosges ou simplement apporter votre aide, Nous avons une place pour vous.
Les demandes doivent être adressées à Alexis GARAUDEL.

Partage sur les réseaux sociaux